Avertissement :

Cet article a été écrit en regroupant le maximum de renseignements sur l’arbre, son fruit et son utilisation à travers le monde. Il ne peut être en aucun cas considéré comme une référence en matière d’herboristerie et de médecine. La consommation de papaïne et de papaye verte est fortement déconseillée en cas de grossesse, car elles pourraient avoir un effet abortif. Les graines ne doivent pas être consommées à hautes doses. Avant toute utilisation, prenez conseil auprès d’un herboriste ou de votre médecin. Le latex de la papaye peut provoquer des dermatites.

I- Description :

Le papayer est originaire d’Amérique tropicale probablement du Mexique. Il a été introduit dans de nombreuses régions à cause de de son fruit ; la papaye est en effet un fruit de grande qualité nutritive. Petit arbre fruitier produisant de gros fruits réputés pour leur teneur en vitamines A, B et C, son tronc, (haute tige creuse), non ramifiée pousse très rapidement. Il est couronné d’un toupet de grandes feuilles profondément découpées portées par de longs pétioles.  L’arbre ressemble quelque peu à un palmier et les fruits sont fixées directement sur le tronc dans sa partie supérieure. Il peut mesurer entre 2 et 7 m de haut et a une durée de vie de 4 à 7 ans et peut grandir de 1 m par an. Les fruits sont à chair jaune, rouge ou orangée et contiennent de gros grains noirs. Le papayer dans son ensemble a des usages alimentaires et médicinaux. Les fibres des tiges et de l’écorce peuvent aussi être utilisées pour la fabrication de cordes. Ses graines broyées remplacent avantageusement le poivre. Une décoction de ses feuilles est un très bon détachant, notamment pour enlever les taches de sang.

Il existe plusieurs variétés de papayers :

  • Papayer solo : variété petite. Originaire de Hawaï, précoce, fruits arrondis ou piriformes, d’un poids de 400 à 600 g, pulpe rouge-orangée excellente pour une consommation.
  • Papayer sunrise : fruits rouges très parfumés ;
  • Papayer formosa : hybride d’origine chinoise, pulpe jaune ou rouge, pesant de 800 g à 2,5 kg, pulpe tirant vers le jaune ou vers le rouge.
  • Papayer tainung: hybride (papayer du Costa Rica × ‘Sunrise Solo’), fruits ronds ou allongés, pulpe rouge-orangée, saveur excellente.
  • Papayer colombo : donne des fruits longs, sans odeur.

C’est une plante précieuse pour la santé, d’autant qu’il ne présente aucune toxicité. De la racine au fruit, en passant par l’écorce. Les feuilles, les fleurs et les graines toutes les parties du Papayer peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques, cosmétiques et agroalimentaire.

II- Le tronc :

Le tronc du papayer est creux et mesure une vingtaine de 20 cm de diamètre. Il est couvert d’une écorce gris-verdâtre, marquée des cicatrices laissées par les anciennes feuilles.

III- Les feuilles :

Le feuillage du papayer se développe en houppier au sommet de l’arbre, et s’étale en parasol.

Elles sont au bout de longues tiges, et se composent de 07 à 9 lobes. En cuisine, les jeunes feuilles peuvent être consommées à la manière des épinards et aussi utilisées pour attendrir la viande.

Pour réaliser un jus de feuilles : prendre des feuilles de papaye, enlever les parties fibreuses et épaisses ainsi que les tiges. Ecraser et presser dans un filtre afin de ne garder que le jus. Une feuille de papaye produit environ une cuillère à soupe.

IV- Les fleurs :

La floraison se fait toute l’année. Les fleurs sont couleur crème, à 5 pétales, de petite taille pour les fleurs mâles et plus grande pour les fleurs femelles. Les fleurs épaisses, couleur ivoire sont unisexuées ou hermaphrodites, et fleurissent en permanence dès la première année de plantation. Les fleurs mâles portent une corolle blanchâtre à tube de 10-25 mm et des lobes étroits, étalés, blanc crème, ainsi que 10 étamines, 5 longues et 5 courtes.

V- Le fruit :

Le fruit, la papaye, est une baie de formes et dimensions variées. Sa pulpe est orangée et ses graines noirâtres.  Le Papayer produit un latex blanc, la papaïne, dans toutes ses parties. Mais c’est son fruit qui en génère le plus. Le fruit est ovoïde ou arrondi, de couleur verte à jaune orange à maturité. Il ressemble à un melon, d’où son appellation de « melon des îles ». La chair est juteuse, parfumée et plus ou moins sucrée suivant les variétés. Le fruit peut peser de 300 g à plusieurs kilos.

Mûr, le fruit est consommé frais tel quel ou additionné d’un filet de citron, ou utilisé en pâtisserie, transformé en compotes, confitures. Le fruit vert peut être consommé comme un légume en salade ou peut également être fermentée. La papaye renferme aussi de la pectine, une fibre végétale soluble qui participe à la détoxification de l’organisme. Le fruit mûr lui n’en contient qu’une infime quantité.

La papaye mûre :

La papaye mûre est utilisée comme pansement topique pour les ulcères afin de favoriser la formation de nouveaux tissus conjonctifs dans le cadre de la cicatrisation, la guérison et la réduction des odeurs dans les ulcères cutanés chroniques. Elle agit également comme anti-cancer, prévention des accidents vasculaires cérébraux et le contrôle du cholestérol.

La papaye fermentée

Outre ses vertus culinaires, on l’utilise pour ses propriétés anti-inflammatoires et pour renforcer l’immunité. Elle permet de rééquilibrer une flore intestinale défaillante. Très utilisée en Asie. La papaye fermentée présenterait des propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes, immunostimulantes au niveau de la membrane muqueuse, et d’induction d’enzymes anti-oxydantes. L’utilisation de papaye fermentée peut réduire les effets des lésions cellulaires et l’inflammation induites par divers cancers, diabète, arthrite, dysfonctions cardiovasculaires, troubles neurodégénératifs tels que les accidents vasculaires cérébraux, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

La papaye permettrait de lutter contre les dommages occasionnés à l’estomac par de fortes doses d’alcool. Une consommation prolongée aurait des effets positifs contre les risques de cancer intestinaux !

VI- Le latex, propriétés :

On peut aussi éliminer verrues et cors en appliquant le latex frais sur la zone concernée. Le latex recueilli en incisant des fruits encore verts est utilisé éliminer les verrues et les cors.

VII- Utilisation en cuisine

Il a été développé un grand nombre de variétés fruitières propres à la consommation. Mûr, le fruit est consommé frais, relevé par un filet de citron vert ou en salade de fruits. Encore verte, la papaye peut être consommée comme un légume, par exemple râpée puis passée à la poêle. Les jeunes feuilles peuvent être consommées comme des épinards. Les graines noires, de goût épicé, sont également comestibles. Moulues, elles peuvent remplacer le poivre noir. Les feuilles sont aussi utilisées en cuisine pour attendrir la viande : Il suffit de froisser les feuilles et d’entourer la viande avec, puis de laisser l’ensemble dans le frigo pendant quelques heures.

La papaye peut aussi être consommée verte en salade ou gratin.

VIII- Les différents usages et propriétés :

Toutes les parties du papayer renferment un latex blanchâtre qui est recueilli par incision des fruits verts, puis séchés. Ce suc est utilisé pour ses vertus médicinales car il renferme des enzymes et un alcaloïde (Les alcaloïdes représentent un ensemble de molécules d’origine naturelle, renfermant du carbone, de l’hydrogène et plus spécialement, de l’azote. La plupart possèdent une activité biologique marquée qui a suscité de longue date un intérêt thérapeutique) permettant de favoriser la digestion, de soigner les hernies discales, de réduire les inflammations, les problèmes vasculaires, sans compter que l’extrait de papaye fermenté serait un puissant antioxydant. La papaye est riche en vitamines A, B1, B2 et C.

Le jus du fruit ou une infusion de feuilles ou de fleurs est recommandé dans les affections hépatiques. Cette substance enzymatique végétale, qui n’est pas affectée par le pH gastrique, dégrade les protéines et certains lipides ; ainsi on l’utilise dans les pathologies digestives afin de pallier les insuffisances sécrétoires, par exemple du pancréas, et améliorer la digestion.

La papaïne a des effets bénéfiques dans le processus de guérison des plaies : Blessures, œdèmes, inflammation…La papaïne a des effets bénéfiques dans le processus de guérison des plaies : Blessures, œdèmes, inflammation… Elle est utilisée pour traiter les troubles digestifs car elle est riche en enzymes protéolytiques, nécessaire à la digestion.

Propriétés des feuilles :

Les feuilles contiennent un liquide blanc laiteux qui renferme une enzyme de digestion des protéines, appelé la papaïne. Cette enzyme contribue à faciliter la digestion et le drainage. Il peut également aider à digérer plus facilement les glucides. La Feuille a une action diurétique et protéolytique qui permet de réduire la graisse corporelle. C’est aussi un antiparasitaire favorable à la digestion. Elles apportent à l’organisme des vitamines A et des substances anti-inflammatoires ; adultes, elles deviennent amères.

Les feuilles de papayer sont riches en zinc, calcium, phosphore, magnésium, fer, potassium, manganèse et en vitamines A, C et E. Elles contiennent également un composé chimique, la carpaïne (La carpaïne est un alcaloïde qui forme un composant majeur des feuilles de papaye et qui a montré des effets cardiovasculaires. Il a un rôle de métabolite végétal et de médicament cardiovasculaire. C’est un alcaloïde et une lactone macrocyclique.) qui peut aider à soutenir le système digestif et en cas de constipation, brûlures d’estomac, problèmes inflammatoires des intestins. Les infusions de feuilles permettent de traiter les ballonnements et autres problèmes digestifs.

La carpaïne, semble avoir un effet antitumorale contre certaines formes de leucémie. Tandis que la papaïne et les extraits de la papaye, mais aussi des feuilles et des graines, possèdent de multiples propriétés sur le plan thérapeutique et cosmétique. Selon certaines recherches, les feuilles de papayer permettraient de normaliser le taux de plaquettes sanguines, et d’améliorer les fonctions du foie, ainsi que de réguler les dommages occasionnés par la dengue.

En usage local, elle entre dans la formulation de traitement d’appoint des affections de lésions buccales accidentelles. Les feuilles de papaye possèdent des propriétés puissantes qui aident à lutter contre le paludisme et le cancer. Le thé de feuilles de papaye serait recommandé pendant la période de chimiothérapie. La composition et donc les propriétés des feuilles varient avec leur maturité. Les très jeunes feuilles de papayer sont comestibles. Elles deviennent ensuite de plus en plus amères par augmentation de leur teneur en alcaloïde.

Le jus du fruit et l’infusion de feuilles sont conseillés en cas de problèmes hépatiques.

Propriétés des fleurs:

Les fleurs sont utilisées pour traiter la jaunisse et ont des propriétés fébrifuges, pectorales et stimulent le flux sanguin dans la région pelvienne et l’utérus. L’infusion de fleurs fraîches du Papayer mâle est efficace contre les affections respiratoires (1 poignée de fleurs dans 500 ml d’eau peu minéralisée) à raison de 3 tasses par jour.

Propriétés du fruit :

Les Caraïbes utilisaient le fruit vert en cataplasme contre les inflammations et les troubles gastro-intestinaux. Un des avantages de ce fruit, c’est sa richesse en caroténoïdes, ce qui en fait un excellent antioxydant.

En usage externe : Par cataplasmes, la papaïne brute permet de soigner les blessures infectées, les ulcères, les furoncles et les brûlures. Le latex frais est utilisé pour traiter les verrues et les cors.

En usage interne :

Thérapeutique digestive et diététique ; laxatif ; vermifuge, purgatif ; analgésique, relaxant ; la papaye protège de l’induction du cancer du côlon. La papaye est recommandée en cas d’insuffisance gastrique et duodénale. La papaye verte apporte à l’organisme des enzymes qui favorisent la digestion des protéines. Elle est utilisée dans le traitement du paludisme, de l’hypertension, du diabète, de la jaunisse et de bien d’autres pathologies. Elle renferme aussi de la pectine, une fibre végétale soluble qui participe à la détoxification de l’organisme. Elle est aussi consommée en cas d’anémie car outre son apport en fer, elle augmente également l’absorption du fer dans le système biologique humain.

Propriétés des graines  :

Les graines et sont conseillés comme vermifuge.

Santé du foie : Les graines de papaye contiennent des nutriments essentiels qui aident à guérir la cirrhose du foie. Manger des petites quantités de graines de papaye régulièrement aide à désintoxiquer le foie. Santé des reins : Selon une étude pakistanaise,les graines de papaye seraient bénéfiques pour prévenir l’insuffisance rénale. Propriétés anti-inflammatoires : Les graines ont des vertus anti-inflammatoires et peuvent être utilisées pour soulager l’arthrite, les maladies articulaires, les douleurs et les rougeurs. Vertus anti cancer : Les graines de Papaye contiennent des agents qui empêchent la croissance des cellules cancéreuses et des tumeurs. Contraceptif naturel : Les graines de Papaye sont d’excellents contraceptifs naturels pour les hommes et les femmes, sans effets secondaires. Excès de gras et de sucre : Les graines de papaye ont la capacité d’empêcher que l’organisme n’absorbe trop de graisses et de sucre, ce qui accélère le processus de digestion et contribue à la perte de poids.

Pour les hommes en particulier, manger une cuillère à café de graines de Papaye tous les jours pendant 3 mois peut réduire considérablement la production de spermatozoïdes sans affecter la libido. Lorsque vous en stoppez la consommation, la fertilité revient à la normale.

L’infusion de graines fraîches soulage les douleurs et problèmes digestifs (1 cuillère à soupe dans 500 ml) prise après les repas.

Propriétés des racines :

Elles seraient aphrodisiaques…

La papaïne est inscrite au codex français depuis 1937.

Sources (entre autres) :

https://www.passeportsante.net/fr/; https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/; https://www.cuisineaz.com/; https://cuisine.journaldesfemmes.fr/; https://mr-ginseng.com/papaye-proprietes/; https://www.lanutrition.fr/; https://www.mgc-prevention.fr/aliment/papaye/; https://www.creapharma.ch/papaye.htm; https://centifoliabio.fr/fr/blog/les-proprietes-de-la-papaye-n152; https://amelioretasante.com/7-utilisations-et-benefices-de-la-papaye-les-connaissez-vous/; https://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2004/mag0917/nu_8071_papaye_effets_sante_bichat.htm; https://www.santepratique.fr/papaye-riche-en-apports-en-mineraux; https://www.pleinevie.fr/sante/nutrition/super-aliment-5-bienfaits-de-la-papaye-17897

gtag.js