Vitamine A ou rétinol
Elle intervient dans les mécanismes de la vision. Nécessaire à la croissance, à la vue nocturne, essentielle au développement des os, et des cheveux.
Elle participe à la régulation du système immunitaire. Elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins). La vitamine A aide à éliminer les cellules mortes de la peau.

Vitamine B1 ou thiamine
Elle participe au bon fonctionnement du système nerveux, joue un rôle important dans la production d’énergie. Elle sert aussi à la fabrication des globules rouges et des hormones, ainsi qu’à la croissance et à la réparation des tissus. Contribue à un métabolisme énergétique normal. Participe à la dégradation des hydrates de carbones, influence la fonction cardiaque et les nerfs.

Vitamine B2 ou riboflavine

Elle participe au bon fonctionnement des cellules, elle maintient le bon état de la peau et des yeux. Contribue à réduire la fatigue. Protège les cellules contre le stress oxydatif (le stress oxydatif est un déséquilibre entre la quantité excessive de radicaux libres et des antioxydants). Nécessaire au métabolisme cellulaire et à la transformation des aliments en énergie. Influence la production hormonale.

Vitamine B3 ou PP ou niacine

Elle participe à l’entretien de la peau et du tube digestif, bonne pour le foie, les nerfs et les hormones sexuelles. Elle contribue à la production d’énergie, à une croissance et un développement normal. Réduit la fatigue. Possède une action vasodilatatrice et intervient comme réparateur de la molécule d’ADN lorsque celle-ci est endommagée par des rayonnements, des polluants, des toxines, ou des médicaments. Joue un rôle central dans le métabolisme et les fonctions hépatiques.

Vitamine B5 ou acide pantothénique

Elle produit de l’énergie musculaire et participe au renouvellement de la peau et des cheveux. Surnommée « vitamine antistress », la vitamine B5 participe à la fabrication et à la régulation des neurotransmetteurs ainsi qu’au fonctionnement des glandes surrénales. Elle réduit la fatigue, favorise la croissance et la résistance de la peau et des muqueuses, prévient les troubles de la pilosité et des ongles.



Vitamine B6 ou pyridoxine

Elle participe au bon fonctionnement du système nerveux, aide à lutter contre les virus et les bactéries. Joue un rôle important dans l’équilibre psychique en agissant sur les neurotransmetteurs, contribue à la formation des globules rouges, à la régulation du taux de sucre dans le sang et au maintien d’un bon système immunitaire. Aide à la prévention des maladies cardio-vasculaires, la fabrication de l’insuline, la fabrication de l’histamine (substance qui intervient lors de réactions allergiques), et la production et la digestion des acides aminés. Participe à la formation des globules rouges et des anticorps.

Vitamine B8 ou H ou biotine

La vitamine B8 est nécessaire à la transformation de plusieurs composés, notamment le glucose et les gras. Elle participe à la croissance cellulaire, métabolise les graisses et les acides aminés, joue un rôle dans la production de l’énergie et participe au maintien du niveau de sucre dans le sang. Elle intervient dans la composition des constituants majeurs des muscles, dans la synthèse des acides gras et dans l’action de la testostérone sur la synthèse des protéines dans les testicules. Elle est nécessaire au métabolisme des hydrates de carbones, des protéines et des graisses.

Vitamine B9 ou acide folique

La vitamine B9 est considérée comme « la vitamine de la femme enceinte », en raison de son effet protecteur contre les malformations congénitales du tube neural chez le fœtus. Contribue à réduire la fatigue et la croissance des tissus maternels durant la grossesse. Elle participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges et joue un rôle essentiel dans la production de l’ADN, dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies.

Vitamine B12 ou cobalamine

Elle intervient dans la synthèse des cellules sanguines. Participe à la fabrication du matériel génétique des cellules et des globules rouges. Elle veille aussi à l’entretien des cellules nerveuses et des cellules fabriquant le tissu osseux, en plus d’être responsable de la division cellulaire, de l’équilibre du système nerveux, de la synthèse de l’ADN, des protéines, de la myéline et de l’élaboration ou de la dégradation des glucides et des lipides. Contribue à réduire la fatigue. Favorise la croissance et la formation des globules rouges.

Vitamine C ou acide ascorbique

Elle renforce les défenses naturelles de l’organisme. Outre ses propriétés antioxydantes, la vitamine C contribue à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. Elle protège contre les infections, accélère la cicatrisation et aide à l’absorption du fer contenu dans les végétaux. Elle participe également au maintien de la fonction immunitaire et à la formation des globules rouges. Contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif (le stress oxydatif est un déséquilibre entre la quantité excessive de radicaux libres et des antioxydants). Participe à la synthèse du tissu conjonctif, des hormones et à la cicatrisation.

Vitamine D ou calciférol

La vitamine D est essentielle à la santé des dents. Elle permet l’utilisation du calcium et du phosphore présents dans le sang pour la croissance et le maintien de la structure osseuse, entre autres. Elle joue aussi un rôle dans la maturation des cellules, dont celles du système immunitaire, ainsi que dans le maintien d’une bonne santé globale. Elle est nécessaire à une croissance et à un développement osseux normaux des enfants, intervient dans la formation des os, le métabolisme du calcium et du phosphore, nécessaire à l’absorption du calcium.

Vitamine E ou tocophérol

Antioxydant majeur, la vitamine E protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs. Elle a des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices et contribue ainsi au bon fonctionnement du cœur. Contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif. La vitamine E est connue pour ses vertus anti-âge. On estime aujourd’hui qu’une alimentation bien pourvue en vitamine E a des effets protecteurs vis-à-vis du vieillissement cellulaire prématuré, des atteintes d’athérosclérose et même de certains cancers.

Vitamine K
Elle intervient dans la coagulation et la croissance des cellules. Fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, elle intervient dans le processus de la coagulation du sang et dans la calcification des tissus mous. Combat les hémorragies et les divers troubles hépatiques. La vitamine K que contient l’avocat impacte positivement la glycémie.

gtag.js